Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Psychanalyse au jour le jour.

Exercer la psychanalyse, laïcité de la psychanalyse.

Publié le 6 Avril 2013 par Houbron

"le psychanalyste n'est ni un médecin qui soigne, ni un pasteur qui conseille, ni un pédagogue qui oriente. Pourtant de toutes parts c'est à une de ces fonctions que l'on nous assigne"
Mon analyse avec Freud, kardiner.P145

La psychanalyse est une pratique de la parole, quelque soit sa formation initiale ou sa pratique par ailleurs, le praticien exerce uniquement comme psychanalyste dans le cadre de sa consultation. C'est à cette place qu'il se tient.

Le praticien en place d'analyste est soutenu par son désir d'être analyste à partir de sa propre analyse, cette analyse l'a conduit à explorer ses processus inconscients et il prend place d'analyste à partir de sa cure menée suffisamment pour s'autoriser à devenir praticien.
Cette exploration le praticien n'a de cesse de la continuer.

Seule la cure du praticien l'a amené à tenir cette place, toute autre référence n'assure rien de sa position d'analyste. C'est en cela que la psychanalyse est laïque.

Dans le cadre de leur pratique les psychanalystes sont contrôlés par leurs pairs, sous la forme d'un contrôle particulier avec un collègue suffisamment expérimenté pour assurer cette fonction.

On parle aussi de supervision pour qualifier ce travail.
Ce travail peut avoir aussi lieu en groupe dans une association de psychanalyse ou entre praticiens particuliers se regroupant à cette fin.
Ces différents modes de contrôle contibuent au travail d'élaboration continue du praticien.

De plus l'assistance à des séminaires, congrès, colloques participent de la réflexion et de la formation théorique continue des praticiens.

 

 

Exercer la psychanalyse, laïcité de la psychanalyse.
Commenter cet article